Le chocolat, une légende helvétique ?

                                                                                                                                                Cabosses, Ile d’Ambaja, Madagascar

T - Ambaja-8

Ce breuvage – initialement destiné aux dieux – fit une timide entrée sur le territoire national en 1697; toutefois, ses origines lointaines et sa réputation de stimulant aphrodisiaque le rendirent temporairement illicite à la consommation. Il fallut attendre le milieu du XVIIIe siècle pour que l’interdiction soit levée et pour que les Suisses aient enfin la possibilité de découvrir le chocolat. 

Après ce parcours chaotique, le vaudois François-Louis Cailler révolutionna à tout jamais la conception même de ce produit; en effet, on lui doit la paternité d’une technique permettant de solidifier ce qui n’était alors qu’une boisson. 

A partir de ce moment- là, les Helvètes ne cessèrent de se faire remarquer pour leurs idées innovantes : en quelques années, Suchard, Kohler, Peter et Lindt parvinrent à propulser la réputation des chocolatiers suisses.

De la fleur de cacao au chocolat, nous vous expliquerons le processus de fabrication de cet aliment si convoité. Lors de ce cours, nous aurons la possibilité  de préparer ensemble une terrine de foie gras au grué de cacao, une selle de chevreuil au cacao et comme dessert : un tout chocolat.

Ce cours a lieu normalement chaque automne.

cours@connaissances.ch  © Alain Meystre 2018